Et oui, c'est hélas le point noir de l'actualité féline. Je suis éleveuse et j'assume ma part de responsabilités. Contrairement à d'autres, je n'imagine pas mes chats à l'abri d'un abandon. Raison pour laquelle d'ailleurs j'adhère à l'association Chat'Repar ( http://www.chatrepar.fr/ ), spécialisée dans le replacement des chats de race et de type: il n'y a aucune raison pour que les autres associations de protection animale s'encombrent avec NOS chats, puisque nous avons quelques moyens de nous en préoccuper. Bien-sûr, si le gouvernement voulait ENFIN autoriser le fichier félin d'identification à garder les coordonnées de l'éleveur A VIE dans ses archives, ce serait plus simple pour nous, puisqu'on pourrait nous contacter dès qu'un des chats nés chez nous serait en situation d'abandon. Mais ce n'est pas avec les nouvelles cartes d'identification, qui sont maintenant simplement provisoires pour l'éleveur que celà va voir le jour! Si vous partagez mon avis selon lequel celui qui fait naître un chaton en reste responsable A VIE, faites-le savoir à votre député et/ou au ministre de l'Agriculture.

Bon, j'arrête là mon coup de gueule pour vous signaler, au sujet des nombreux abandons de chatons ces jours-ci, comme tous les printemps, le blog de l'école du chat de Bordeaux. Je ne connais pas personnellement cette association, mais c'est une internaute de confiance qui me l'a signalé. Voici leur adresse: http://leblogdelecoleduchatdebordeaux.kazeo.com